Nouveau mot d'ordre pour la Sécurité routière " Vivre, ensemble "

Nouveau mot d'ordre pour la Sécurité routière   Vivre, ensemble

Après « Changeons » de 2003 à 2008, puis « Tous responsables » depuis 2008, la Sécurité routière adopte une nouvelle signature : « Vivre, ensemble ».

La Sécurité routière propose aujourd’hui aux Français de se rassembler autour d'une ambition commune, à la fois évidente, bienveillante et fraternelle : « Vivre » (c'est bien l'essence même de la Sécurité routière) « Ensemble » (c'est parce que chacun veillera sur l'autre qu'on y arrivera).

Alors qu’une étude menée par Harris interactive* donne à voir des Français massivement inquiets face à une violence routière qu’ils jugent grandissante, la Sécurité routière répond par un nouveau mot d’ordre, incarné dans une signature, conçue comme un appel à la bienveillance des uns envers les autres et par une nouvelle campagne qui, pour la première fois, montre les comportements justes. Pas d’accident mais des regards emprunts de gratitude, inspirés par le soin porté à l’autre dans un espace public conflictuel. L’étude révèle par ailleurs que pour les Français l’amélioration de la sécurité sur les routes passe quasi unanimement par davantage de respect et de bienveillance de la part des usagers de la route (94 %).

Principaux résultats de l’étude Harris Interactive pour la Sécurité routière, Décembre 2019

  • 40 % des Français déclarent se sentir en insécurité lorsqu’ils circulent sur la voie publique.
  • 54 % des utilisateurs de vélos et 49 % des utilisateurs de deux-roues motorisés déclarent se sentir toujours ou souvent en insécurité sur la voie publique.
  • 52% d’entre eux estiment qu’ils se sentent plus souvent en insécurité qu’il y a 5 ans quand ils circulent.
  • Pour les Français la solution privilégiée est claire : 77 % d’entre eux estiment que la sécurité routière passe d’abord par un plus grand respect des règles de la part des usagers de la route.
  • 94 % estiment qu’il faut davantage de respect et bienveillance entre usagers et 93 % qu’il faut se partager la voie en bonne intelligence.

Enquête réalisée en ligne par Harris Interactive du 6 et 11 décembre 2019 auprès d’un échantillon de 1 043 personnes, représentatif de la population française. 

Enquête réalisée en ligne par Harris Interactive du 6 et 11 décembre 2019 auprès d’un échantillon de 1 043 personnes, représentatif de la population française.

Les films : « On a tous le pouvoir de sauver une vie »

Dès le 5 janvier 2020, la Sécurité routière prend la parole à la télévision et à la radio, pour continuer à installer l’idée que sur la route, chaque jour, chacun a le pouvoir d’agir. En télévision, à l’issue d’un suspens qui aura pu faire penser aux téléspectateurs qu’un drame était inéluctable, dans deux nouveaux films, les deux personnages, Léa et Marc, remercient des conducteurs anonymes, qui, par leur comportement, ont évité l’accident qui aurait pu leur être fatal. C’est la chronique des accidents qui n’arriveront pas. En adressant un « merci » empli d’émotion, Léa et Marc témoignent de leur gratitude envers ces anonymes qui leur ont permis de rester en vie et encouragent ainsi tous les Français à partager leur raison d’agir.

 


 

 

 

Retour